Le manicomio abandonné de Collegno

Le manicomio abandonné de Collegno est un grand complexe de bâtiments qui était à l’origine un Certosa, un mot italien pour un monastère chartreux.

La construction du manicomio abandonné de Collegno a été ordonnée en 1641 par Christine de France, après que le roi Louis XIII ait fait son pèlerinage à la Grande Chartreuse. Les plans de construction du bâtiment furent réduits à plusieurs reprises en raison de difficultés financières mais un grand hall d’entrée a été construit par l’architecte Filippo Juvarra en 1725.

manicomio abandonné de Collegno

Avec l’annexion de l’empire napoléonien en 1802, les chartreux furent obligés de se dissoudre. La propriété passa alors entre de très nombreuses mains. Lorsqu’il fut ré-ouvert en 1781, les moines n’étaient plus très nombreux à y vivre. L’administration publique y placa donc 50 patients. Peu après 100 autres patients furent transférés. Finalement, les moines durent quitter les lieux qui devinrent un hôpital psychiatrique. Finalement, de nombreux autres bâtiments ont été construits pour accueillir l’afflux régulier de patients. Il y en avait plus de 1700 en 1928. Dans les années 1940, l’hôpital se composait de plus de vingt pavillons.

manicomio abandonné de Collegno

manicomio abandonné de Collegno

manicomio abandonné de Collegno

Au final, un lent processus de désinstitutionnalisation a commencé dans les années 80. La plupart des hôpitaux psychiatriques italiens ont été classés, y compris celui de Collegno ; en décembre 1996. Cependant, environ 450 patients résident toujours dans les bâtiments encore en activité. Certains bâtiments ont été abandonnés, tandis que d’autres ont été réaménagés pour servir de bureaux municipaux, de services de santé et de salles de classe universitaires. Un grand mur entourant un bâtiment pour les détenus a été démoli, et les vastes jardins et les espaces ouverts sont désormais utilisés comme parc public.

Comme beaucoup de manicomios italiens, celui-ci ne fait pas exception à la règle et reprend peu à peu du service. Rare sont les bâtiments qui y sont encore totalement délaissés. La vie reprend son cours dans les grands bâtiments et les habitants se réapproprient les grands espaces verts qui les bordent. 

About author View all posts

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j'ai d'abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Pin It on Pinterest

Shares

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Shares