L’église de l’escroc – Urbex America

L’église de l’escroc ou église de la Transfiguration de Notre Seigneur est située dans la ville de Philadelphie. Au départ, en 1905, il ne s’agissait que d’une petite structure construite en bois sur des terres agricoles.

Mais l’église de l’escroc fût agrandie en 1920 afin d’accueillir plus de fidèles. A la fin des travaux en 1925, la partie inférieure de l’église fût ouverte et utilisée pour les services. La partie supérieure quand à elle fût achevée en 1928. Cet édifice était l’une des plus grandes églises de Philadelphie à l’époque. Les différents niveaux combinés pouvaient accueillir plus de 2100 personnes.

église de l'escroc Urbex America

Conçue par Henry D. Dagit, la structure était en pierre. A l’intérieur, des carreaux de faïence et de mosaïques ornaient les quatre coins de l’église. Les vitraux des fenêtre avaient été importés d’Allemagne et achetés chez Zettler. Douze variétés de marbre provenant de France et d’Italie avaient été utilisés pour habiller les piliers, les autels, etc. Un immense massif mosaïque avait également été installé au dessus de l’autel afin de représenter la Crucifixion.

Malheureusement, lorsque la démographie de la région a commencé à diminuer, le nombre de fidèles a également commencé à décroître. Du coup, la paroisse n’avait plus les fonds pour entretenir un tel bâtiment, une structure aussi massive. En 2000, l’église a fusionné avec Saint-Carthage, mais l’Archidiocèse a choisi de conserver le bâtiment de Carthage et de fermer l’église de la Transfiguration. Les travaux d’entretient de réparations étaient trop importants.

L’église fût alors rachetée par un véritable escroc. Ce dernier avait promis de transformer diverses églises fermées en centres communautaires. Mais l’argent qu’il avait reçu de la part de l’état ne fût jamais investi dans les églises. Il le garda pour lui. Rattrapé par la justice, ce dernier est actuellement en prison.

Une fois l’escroc en prison, l’église fût acheté par The Boys’ Latin of Philadelphia Charter School. Mais ils n’étaient intéressés que par l’école qui se trouvait sur la propriété de l’église. Ils commencèrent donc par détruire le presbytère puis l’église. En 2009, la quasi-totalité des ornementations avaient été détruits et jetés dans une décharge en dépit des efforts de la population locale pour les sauver.

      

About author View all posts

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j’ai d’abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Pin It on Pinterest

Shares

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Shares