Les nouveaux carnivores : ces humains qui ne mangent que de la viande

Aujourd’hui, je vais vous parler des nouveaux carnivores. Des humains qui ne mangent que de la viande !

Ces nouveaux carnivores consomment entre un et deux kilos de viande par jour. Je vous le dit tout de suite, les adeptes de ce régime ne vont pas plaire aux vegans !

Les nouveaux carnivores ces humains qui ne mangent que de la viande

Le mot «carnivore», comme on nous l’enseignait à l’école, se réfère généralement à un petit groupe d’animaux, à la fois actuels et préhistoriques, qui vivaient entièrement d’un régime de chair. On pense notamment à des carnivores comme les Tyrannosaurus rex, les lions africains et les requins. Mais aujourd’hui, nous pouvons rajouter une espèce à cette liste : les humains !

Le phénomène des humains carnivores est déroutant mais attire l’attention. Les partisans du carnivory affirment que manger uniquement de la viande, des abats et des œufs, sans absolument aucun fruit, légume, noix, céréales ou produits laitiers, offrirait selon eux, d’énormes avantages mentaux et physiques.

Shawn Baker, un chirurgien orthopédique du comté d’Orange, en Californie, ne mange que des steaks ; deux kilos par jour pour être précis. Il est passé d’un régime qui comprenait des salades, des épinards, des produits laitiers et des noix à ce régime il y a 18 mois. Selon lui, sa condition physique se serait considérablement améliorée. Shawn Baker ne planifie pas ses repas. Il se demande juste combien de steak il souhaite manger.

«Mes douleurs articulaires et mes tendinites se sont dissipées, mon sommeil est devenu excellent, ma peau rayonne, je n’ai plus eu de ballonnements, de crampes ou d’autres problèmes digestifs, ma libido est revenue à ce qu’elle était dans ma vingtaine et ma tension artérielle normalisée. »

D’autres prétendent que le régime tout-viande stimule la concentration mentale, la clarté et la productivité ; ce qui leur a permis d’accomplir des prouesses physiques jusqu’alors inaccessibles.

Mais ce type de régime n’est pas bon pour la planète. Les preuves scientifiques s’accumulent contre la production industrielle de viande et les nombreuses façons dont elle dégrade la planète. Elle contribue à la destruction des habitats naturels et de la perte de la biodiversité. Elle contribue aussi à l’assèchement et la pollution des nappes phréatiques.

De plus, ce que ne dit pas Shawn Baker, c’est que la consommation excessive de viande rouge entraînerait des maladies cardiaques, des inflammations intestinales, du diabète et même des cancers.

About author View all posts

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j'ai d'abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Pin It on Pinterest

Shares

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Shares