Epidiolex – Le premier médicament dérivé de la marijuana approuvé aux Etats-Unis

C’est une annonce historique qui vient d’être fait par la FDA. L’organisme vient d’approuver l’Epidiolex, le premier médicament dérivé de la marijuana.

Epidiolex, a été formulé pour traiter deux formes sévères d’épilepsie infantile : le syndrome de Lennox-Gastaut (LGS) et le syndrome de Dravet. Les malades sont notoirement résistantes aux traitements existants sur le marché. Cette approbation finale de la FDA arrive après des années de recherche et d’essais cliniques qui travaillent à établir l’efficacité de ce traitement.

Epidiolex – Le premier médicament dérivé de la marijuana approuvé aux Etats-Unis

L‘Epidiolex est composé de cannabidiol (CBD). Le CBD est un cannabinoïde dérivé de la marijuana. Le CBD est l’un des 100 cannabinoïdes différents trouvés dans la marijuana. Contrairement à son cousin plus psychoactif, le tétrahydrocannabinol (THC), le CBD ne cause généralement pas les effets euphorisants généralement associés à la marijuana.

«Cette approbation est l’aboutissement des nombreuses années de partenariat de GW avec les patients, leurs familles et les médecins de la communauté de l’épilepsie pour développer un médicament nouveau et indispensable», déclare Justin Gover, PDG de GW Pharmaceuticals.

L’une des implications fascinantes de cette approbation de la FDA est qu’elle forcera la DEA à redéfinir sa programmation restrictive actuelle concernant le CBD. Pendant des décennies, la marijuana et tous ses composants chimiques étaient classés en catégorie 1. C’est un des niveaux de contrôle des drogues le plus restrictif du gouvernement fédéral américain. Cela signifie qu’un médicament présente un risque élevé d’abus, d’utilisation non sécuritaire et d’utilisation médicale non acceptée. Les autres drogues de catégorie 1 comprennent l’héroïne et le LSD. La cocaïne et la méthamphétamine sont des drogues de catégorie 2.

En 2016, le DEA est allé encore plus loin en limitant les utilisations plus larges des composés dérivés de la marijuana, clarifiant la liste de catégorie 1 pour inclure tous les «extraits de marijuana», y compris les cannabinoïdes dérivés. Alors que de nombreux États américains ont décidé de légaliser les produits du cannabis à usage médical et récréatif, la loi fédérale est toujours en contraste direct ; maintenant la classification de catégorie 1.

Selon un expert, l’approbation d’Epidiolex va produire un effet domino de l’acceptation de la marijuana, menant finalement sa légalisation complète aux États-Unis.

About author View all posts

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j'ai d'abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Pin It on Pinterest

Shares

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Shares