Mouchard pour smartphone : Pour qui, pour quoi et est-ce légal ?

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un genre de logiciel assez tendance en ce moment ; je vais vous parler du logiciel espion pour les téléphones portables. Je suis certain que vous avez déjà souhaité installer un mouchard pour smartphone sur le téléphone d’une de vos petites amies, pouvoir savoir ce que faisaient vos enfants, etc.

Mouchard pour smartphone : Pour qui, pour quoi et est-ce légal ?

Mouchard pour smartphone : pour qui et pour quoi

Utiliser un mouchard pour smartphone peut avoir plusieurs objectifs ; plus ou moins déontologiques. Ils vont vous permettre de collecter les données d’un téléphone puis de les stocker en ligne pour y accéder.

Ce type de logiciel espion est tout aussi bien destiné aux particuliers qu’aux professionnels. Par exemple, des parents qui souhaiteraient surveiller ce que font leurs enfants, peuvent notamment installer ce type d’application sur leurs smartphones. Les parents souhaitent en général se rassurer et maximiser la sécurité de leurs enfants.

En entreprise, ce type de logiciels peut aussi s’avérer très pratique. Il va permettre d’interdire l’accès à certaines applications ou certains sites. Il va aussi permettre de suivre et d’optimiser les déplacements des salariés. 

Bien évidement, certains utilisent ces mouchards pour smartphones à des fins biens moins louables. Je ne les détaillerais pas ici. 

Mouchard pour smartphone : les fonctionnalités

Voici certaines fonctionnalités qui sont disponibles sur ce type de logiciel :

– Géolocaliser le téléphone ;
– Surveiller ses SMS ;
– Accéder à sa boîte mail ;
– Espionner ses réseaux sociaux comme Facebook, Snapchat, Instagram ou Whatsapp ;
– Accéder aux photos et aux vidéos.

Vous voyez, le panel des fonctionnalités offertes par un mouchard pour smartphone est assez large et complet. Il est même possible d’accéder au journal des appels du smartphone.

Mouchard pour smartphone : ce que dit la loi

Je me suis intéressé à l’aspect légal de la chose. Ainsi, je me suis rendu sur le site de l’ANSSI ; L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. L’ANSSI explique clairement que « l’intimité de la vie privée et le secret des communications électroniques sont protégés par la loi ». Ainsi, toute violation de cette loi expose à des poursuites judiciaires et peut être puni d’un an d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende ; selon l’article 226-1 du code pénal.

Il est donc important d’utiliser ce type de logiciel dans un cadre légal, de prévenir et d’avoir le consentement écrit de la personne que l’on souhaite surveiller ; que ce soit en famille ou au travail.

About author View all posts

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j'ai d'abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Pin It on Pinterest

Shares

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Shares