Uritrottoir – Les urinoirs publics de Paris transforment le pipi en engrais

La marie de Paris a encore sortie de son chapeau une invention pour le moins saugrenue : l’Uritrottoir.

L’Uritrottoir est un étrange bac à fleur visant à réduire les soulagements masculins sauvages dans les rues de Paris. La marie propose désormais d’uriner dans un bac à fleur … L’objectif est clair : réduire les odeurs et les flaques d’urine sur les trottoirs de la capitale.

Uritrottoir

L’idée est intéressante, originale et même assez drôle mais je n’ose vous parler de l’image qu’elle véhicule à l’international. Le projet a fait le tour du monde. Dans les articles qui en parlent, la ville Lumière est aussi appelée ville des odeurs et les français comparés à des personnes sales et qui ne savent pas se retenir.

Créé par le designer industriel Laurent Lebot du studio Faltazi, cet urinoir est un empilement de deux boites. Celle du haut accueille des fleurs tandis que celle du bas de la paille. L’utilisateur n’a plus qu’à uriner dans la fente prévue à cet effet. L’urine est ensuite acheminée dans le bac où la paille l’absorbe et réduit les odeurs.

Uritrottoir

Un petit Uritrottoir peut contenir 300 expulsions, tandis qu’un grand peut en contenir environ 600. Lorsqu’il est plein, un capteur connecté à Internet alerte un employé de la mairie qui amène son contenu à l’extérieur de la ville pour le compostage. Le compost peut ensuite être utilisé comme engrais pour les jardins publics, les parcs, ou encore les fleurs poussant au sommet de cet engin.

« Au-delà de l’odeur terrible, l’urine dégrade les lampadaires et les poteaux téléphoniques, endommage les voitures, pollue la Seine et mine la vie quotidienne d’une ville », a déclaré Laurent Lebot dans une interview au New York Times.

Paris teste actuellement deux de ces urinoirs, achetés pour environ 9 730 dollars en tout, à l’extérieur de la Gare de Lyon. Si l’expérience est un succès d’autres seront installés dans les rues de Paris.

 

About author View all posts

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j’ai d’abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Pin It on Pinterest

Shares

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Shares