Acoustical Anatomy – Les produits Dyson deviennent des instruments de musique

Les ingénieurs de Dyson et le musicien David Roche viennent de dévoiler leur dernier projet : Acoustical Anatomy ; un orchestre presque entièrement composé de produits Dyson.

Acoustical Anatomy utilise les moteurs numériques, les aspirateurs, les purificateurs d’air et les ventilateurs de Dyson. Tous ont été dépouillés, mélangés et fusionnés avec d’autres instruments pour produire des notes et des harmonies qui accompagneront l’Orion Orchestra pour une performance exceptionnelle au Cadogan Hall de Londres.

Acoustical Anatomy – Les produits Dyson deviennent des instruments de musique

L’idée de cette collaboration unique est née d’une conversation entre Sir James Dyson et Toby Purse, directeur artistique de l’Orion Orchestra, qui cherchait à combiner les sons des machines avec la musique d’un orchestre complet.

« Le concept initial était composé de deux Dyson Supersonics exécutant un duo accompagné d’un orchestre, mais grâce à l’incroyable connaissance et l’enthousiasme des ingénieurs Dyson, il a rapidement évolué en une pièce qui combine science et son. »

Après avoir analysé les sons des machines Dyson, des méthodes pour manipuler et contrôler ces sons afin qu’ils puissent être intégrés dans l’orchestre ont été développées. Les hauteurs de six moteurs numériques Dyson sont ajustées pour obtenir des notes de musique pendant le morceau, avec un «bruit intense» produit à partir de V8 avec roulements à billes et flux d’air des ventilateurs Dyson Cool Link dirigés vers les carillons.

Acoustical Anatomy – Les produits Dyson deviennent des instruments de musique

De nouveaux instruments ont également été créés par les ingénieurs de Dyson, dont certains ont auditionné pour rejoindre l’orchestre. Le premier, le Cyclophone, est un genre d’orgue composé de 48 tuyaux provenant d’aspirateurs sans fil V8. Les données MIDI d’un clavier provoquent l’activation et la désactivation des commutateurs électroniques ; ce qui provoque le soufflage d’air dans les tuyaux et la production de notes par les ventilateurs Dyson Air Multiplier et les moteurs numériques V9.

Autre instrument créé : l’Amp-sichord. Un joueur de clavier contrôle 36 moteurs qui arrachent des cordes montées au sein des ventilateurs Air Multiplier – qui agissent comme des chambres de résonance – pour produire « une collection harmonieuse de notes ». 

Acoustical Anatomy, dirigé par Toby Purser, a débuté dimanche dernier au Cadogan Hall. Si vous n’avez pas la chance d’être à Londres en ce moment, découvrez en vidéo à quoi ressemble cet orchestre d’un nouveau genre.

 

About author View all posts

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j'ai d'abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Pin It on Pinterest

Shares

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Shares